Qui sommes-nous ?

RetroNews, site de presse de la Bibliothèque nationale de France, donne accès librement et gratuitement à 1500 titres de presse publiés entre 1631 et 1950. S’ajoutant aux ressources présentes sur Gallica, RetroNews est à la fois un espace digital de consultation d’archives, un outil de recherche et un magazine pour tous donnant à découvrir l’histoire par les archives de presse.

BnF-Partenariats en bref

BnF-Partenariats est la filiale de la Bibliothèque nationale de France.

Créée en 2012 pour accroître le rythme de la numérisation de la BnF et rendre davantage accessibles les documents numérisés, BnF-Partenariats a conçu et mis en place, avec le soutien initial du Fonds national pour la Société Numérique, un nouveau service en ligne entièrement dédié à la presse ancienne : retronews.fr.

L'équipe RetroNews

Le comité d'orientation éditoriale

Un site dédié aux archives de presse de la BnF

La BnF a créé en 1998 sa bibliothèque numérique, Gallica, qui propose un accès gratuit aux  collections numérisées de la BnF : livres, périodiques, presse, cartes, estampes, photographies, monnaies ou médailles, et permet des recherches transverses parmi une grande diversité de documents.

La BnF a créé en 2016, dans le cadre de sa politique de numérisation et à travers sa filiale BnF-Partenariats, le site RetroNews. RetroNews propose un accès libre et gratuit à 1500 titres de presse publiés entre 1631 et 1950. Les archives de presse sont issues soit des fonds disponibles dans Gallica, soit des fonds numérisés par BnF-Partenariats. Dans tous les cas, les journaux sont indexés dans Gallica : si un résultat est remonté par le moteur de recherche de Gallica, la visualisation du fascicule complet se fait gratuitement sur RetroNews.
RetroNews propose en outre des outils de recherche avancée spécifiques aux collections de presse et des contenus éditoriaux complémentaires (articles, longs formats, vidéo, audio…) pour découvrir l’histoire par la presse : l’accès à ces services supplémentaires se fait sur abonnement.

La presse comme « source, témoin et acteur »1

Chaque jour, journalistes, chercheurs et universitaires proposent des articles, des analyses, et plus largement des histoires, pour saisir le passé sous le prisme de ce que la presse a perçu, dit, fait. Les millions de mots, de pages, de photos et dessins de presse présents sur RetroNews sont ici comme autant de « choses vues » - pour citer un Victor Hugo à la frontière de l’écrivain et du journalisme.

Les outils de recherche et l’enrichissement sémantique

Un des enjeux de RetroNews est d’offrir un accès entièrement éditorialisé et dédié aux collections de presse. Des travaux de recherche en data mining ont permis d’améliorer les techniques de reconnaissance de caractères et de constituer des lexiques enrichis de référentiels. Ces traitements appliqués au fonds d’archives ont permis d’extraire à grande échelle des entités sémantiques telles que les lieux, les personnes, les organisations, les évènements et d’adopter la classification thématique utilisée actuellement par tous les grands médias dans le monde (IPTC), autant de liens qui facilitent la mise en perspective du présent. Grâce aux filtres de recherche multi-facettes par thème, personne, évènement, lieu, organisation, période historique, dédiés au fonds presse et à ses spécificités typographiques, d’écriture et de formats, RetroNews permet d’explorer les évènements marquants de la petite et de la grande histoire.

Pourquoi s'abonner à RetroNews ?

Avec RetroNews, tout le monde peut consulter gratuitement et sans inscription l’ensemble des titres de presse, les articles courts ou les vidéos. Le site propose en plus aux abonnés des contenus éditoriaux exclusifs (version audio, longs formats, documentations sur l’histoire de la presse), ainsi que des fonctionnalités avancées et des outils de recherche experts signalés par un code couleur spécifique. Les recettes dégagées par RetroNews à travers les abonnements permettent de numériser de nouveaux journaux et d’enrichir le site en permanence.

Pourquoi les fonds mis à disposition commencent-ils en 1631 et courent
jusqu'en 1950 ?

Les collections de presse sont en partie menacées par les dégradations liées au papier et encore trop peu numérisées. Nous avons fait le choix de nous concentrer dans un premier temps sur les journaux anciens depuis leur origine  avec La Gazette,  créée en 1631 par Théophraste Renaudot, considérée comme le premier journal français.

C’est en effet un gisement considérable de ressources particulièrement précieuses pour la période qui va du Grand siècle jusqu’à la fin la Seconde Guerre mondiale et à l’instauration de la Quatrième République, à un moment où se mêlent dans une nouvelle séquence de l’histoire de la presse écrite, les journaux issus de la Résistance et de nouveaux titres nationaux.  Enfin,  la publication d’une presse plus contemporaine nécessiterait la mise en place d’un dispositif de gestion des droits d’auteur actuellement à l’étude.

Quels journaux trouve-t-on sur RetroNews ?

Les journaux consultables sur RetroNews répondent aux critères de sélection définis par la BnF : RetroNews s’insère dans la politique de numérisation de la Bibliothèque. Les titres numérisés sont issus d’un important travail de sélection réalisé avec les conservateurs de la BnF. Nous avons tout d’abord retenu les titres considérés comme incontournables, pour leur créateur, pour les différents contributeurs, pour leur couverture nationale… Nous avons, par la suite, élargi la sélection géographique, temporelle et éditoriale de façon à couvrir l’ensemble du territoire français et des anciennes colonies, à inclure toutes les périodes historiques, en particulier, les révolutions et les événements marquants et enfin, à représenter au mieux tous les courants de pensée.

Si vous recherchez un titre qui n’est pas publié sur RetroNews, nous vous invitons à consulter le site http://presselocaleancienne.bnf.fr/accueil qui liste tous les titres de presse locale et identifie si une version numérisée est disponible.

Qui fait quoi ?

Plusieurs acteurs interviennent dans la mise à disposition des services de RetroNews. BnF-Partenariats sélectionne les titres à numériser avec les conservateurs de la BnF, encadre les opérations de numérisation, conçoit les contenus éditoriaux  et pilote le fonctionnement et le développement du site.

ADOC Solutions réalise la numérisation des journaux et la reconnaissance de caractères (OCR, pour permettre la recherche plein texte).

Immanens a développé une visionneuse dédiée à la presse et gère l’outil de recherche et l’indexation des pages.

Syllabs réalise les traitements sémantiques (Thématiques, entités nommées…).

 


1 Patrick Eveno, Les grands articles qui ont fait l'histoire, Paris, Flammarion, coll. Champs classiques, 2010.
2 Dominique Kalifa, Philippe Régnier, Marie-Ève Thérenty et Alain Vaillant (dir.), La civilisation du journal, Paris, Nouveau Monde éditions, 2011.