Chronique

La Révolution de 1848 et « le droit au travail »

le 12/11/2019 par François Jarrige
le 02/05/2019 par François Jarrige - modifié le 12/11/2019
Estampe montrant le roi Louis-Philippe chassé par un révolutionnaire de février 1848 - source : Gallica-BnF

Les événements de février 1848 conduisent, dans les mois qui suivent, à des débats houleux concernant « le droit au travail » entre penseurs socialistes et conservateurs sidérés.

Voir notre article précédent sur les événements de la révolution de février 1848.

-

La révolution de février 1848 qui instaure la république démocratique et sociale a fait du « droit au travail » l’un de ses principaux mots d’ordre.

L’expression dit à la fois l’un des objectifs essentiels du nouveau régime, alors que de nombreux ouvriers souffrent du chômage, tout en dévoilant ses ambiguïtés et ses échecs. Le droit au travail promu à partir des années 1830 par les divers auteurs et mouvements socialistes soucieux de résoudre le paupérisme et la question sociale, et de compléter les droits politiques par de nouveaux droits sociaux, envahit la ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Notre sélection de livres

Découvrez une sélection d'ouvrages édités au XIXe siècle et issus d'un catalogue de 13 000 epubs !
Du droit au travail
Léon Faucher
Achetez ce livre sur :
Fourier et son système
Zoé Gatti de Gamond
Achetez ce livre sur :
Les Confessions d'un révolutionnaire
P.-J. Proudhon
Achetez ce livre sur :

Sur le même sujet