Écho de presse

États-Unis, 1894 : quand « l’armée des sans-travail » marchait sur le Capitole

le 30/11/2021 par Pierre Ancery
le 23/11/2021 par Pierre Ancery - modifié le 30/11/2021
« Washington, la manifestation des sans-travail devant le Capitole », L'Univers illustré, 1894 - source : RetroNews-BnF
« Washington, la manifestation des sans-travail devant le Capitole », L'Univers illustré, 1894 - source : RetroNews-BnF

Au printemps 1894, la presse américaine a les yeux rivés sur une marche qui traverse le pays en direction de Washington, entendant protester contre le chômage. En France, la presse conservatrice condamne ce mouvement de « vagabonds ».

Mars 1894. Le chômage de masse frappe les États-Unis, victimes en 1893 d’une panique financière qui a affecté la plupart des secteurs économiques du pays.

Un mouvement inédit s’organise alors : dans plusieurs États, des chômeurs se réunissent pour mettre en œuvre des marches de protestation. Menée par l’homme d’affaires et activiste Jacob Coxey (1854-1951), celle partie de Massillon (Ohio) le 25 mars, se propose de traverser la Pennsylvanie et le Maryland pour atteindre le Capitole, à Washington, siège du Congrès et centre du pouvoir états-unien.

L’idée de Coxey, avec cette marche qu’il nomme The Army of the Commonwealth in Christ, est d’attirer suffisamment l’attention sur la situation des chômeurs pour que le Congrès décide de financer la construction de routes et d’autres grands travaux, créant ainsi des emplois à travers le pays. Coxey entend aussi récla...

Cet article est réservé aux abonnés.
Accédez à l'intégralité de l'offre éditoriale et aux outils de recherche avancée


Sur le même sujet